Abeilles et Néonicotinoïdes

Du terrain aux laboratoires scientifiques...

Un dossier toxicologique accablant !

lire la suite cliquer ici

Les polluants entrainent retards et malformations chez l’enfant »

Le Monde , La Croix

Stéphane Foucart indique dans Le Monde que « deux études françaises différentes soulignent les effets de la pollution chimique sur le développement infantile ».
Le journaliste évoque ainsi « des manifestations allant de l’altération des capacités intellectuelles à la fréquence de certaines malformations congénitales. La première [étude], publiée dans Environment International, a consisté à chercher les effets de l’exposition à une famille courante d’insecticides – les pyréthrinoïdes – sur les facultés cognitives de jeunes enfants ».
Stéphane Foucart note que « ces travaux, conduits par Jean-François Viel (CHU de Rennes, Inserm) et Cécile Chevrier (Inserm), ont utilisé les données d’une cohorte d’environ 3.500 couples mère-enfant suivis depuis 2002. Les auteurs ont d’abord tenté de mettre en relation le niveau d’exposition de la mère à des pyréthrinoïdes, au cours de sa grossesse, avec les capacités intellectuelles de l’enfant à l’âge de 6 ans ».
Cécile Chevrier indique : « Nous avions une hypothèse assez forte sur un lien entre l’exposition prénatale de l’enfant et son développement neuropsychologique, mais nos données ne montrent rien de tel ».

Lire la suite : Les polluants entrainent retards et malformations chez l’enfant »

Abeilles et bourdons sont irrésistiblement attirés par les pesticides qui les tuent

Plus une semaine ne passe sans que de nouvelles pierres soient déposées dans le jardin des néonicotinoïdes, ces insecticides suspectés d’être un élément déterminant dans le déclin récent des abeilles domestiques, des insectes pollinisateurs et des oiseaux. Après la publication, début avril, d’un rapport des académies des sciences européennes critiquant sévèrement les « impacts négatifs sévères » de ces molécules sur l’environnement, la revue Nature publie, jeudi 23 avril, deux nouvelles études qui assombrissent encore le bilan de ces pesticides introduits sur le marché au milieu des années 1990.
En savoir plus sur cliquer ici